top of page

Photos 2023

Mercredi 26/07 Rando -pique nique avant les vacances à St Benoit

Anniversaire Didier

Randonnée en ligne sur le GR3C de Coullons à Gien du 02 avril

Une journée de randonnée où la gaîté et la bonne humeur régnaient en maître, malgré le temps gris et pluvieux par moments. Nous étions 10 randonneurs bien encapuchonnés, partis de Coullons sur le GR3C pour rallier St Gondon, où les cloches de l’église sonnaient à tout rompre.

Sur l’aire de pique-nique très bien aménagée (mais sans abri), nous avons déballé nos victuailles. Au fil des jours nous sommes très organisés tant pour les repas que pour les transferts de voitures le matin.12 km ça creuse !

 13h : Cali nous quitte pour aller faire sa sieste et le groupe continue jusqu’à Gien : le parcours fut plus monotone que le matin ; mais sur la levée nous avons croisé 2 attelages de chiens tirant leurs maîtres à vélo et leurs chariots de bagages. Une photo souvenir au pied du pont avant de gravir les marches pour accéder à nos voitures.

Nous nous promettons de futures randonnées aussi réussies.

.

Randonnée culturelle à Yèvres-le Chatel du 23 mars 2023

Dans le Pithiverais se situe le village d’Estouy, début de notre randonnée. De l’église St Martin, qui abrite les reliques de St Grégoire, nous longeons d’anciennes demeures en pierre, passons devant le lavoir qui borde La Noue Chaude pour laisser le bourg derrière nous.

18 marcheurs se sont engagés dans cette balade le long de l’Œuf. Cette rivière prend sa source en forêt d’Orléans à Chilleurs-aux-Bois. Après sa confluence avec la Rimarde dans la commune de la Neuville-sur-Essonne, elle change de nom pour devenir l’Essonne, affluent de la Seine.

Nous rejoignons ensuite le GR 32 se confondant avec le GR 655 Est de la via Turonensis ou voie de Tours qui est l’un des 4 GR menant les pèlerins  ou marcheurs jacquaires à Compostelle.

Nous passons à la ferme de Moncelard avant d’arriver à la propriété Notre Dame de Bon Secours. Nous entamons le chemin du retour sur une voie bordée de magnifiques platanes plus ou moins verticaux après avoir observé, pour les moins pressés, l’ancienne glacière ? de Montcelard.

Nous laissons le château Solvin sur notre droite pour rejoindre l’espace aménagé du SMORE (Syndicat Mixte de l’œuf, de la Rimarde et de l’Essonne).

Enfin nous atteignons successivement les moulins de la Porte et de Paillot, deux des sept moulins restaurés de la commune avant de remonter vers notre point de départ.

Arrivés au parking du restaurant, nous faisons une courte visite à l’église St Lubin : cet édifice gothique qui n’a jamais été terminé en raison d’un conflit avec les moines de St Benoit sur Loire, est entouré d’un cimetière (rares tombes, des croix avec épitaphes)

L’heure étant venue, direction le restaurant » Les lutins joyeux » où nous ont rejoints 2 autres convives portant le nombre à 20 ; ambiance conviviale, repas agréable ; le restaurateur-traiteur est membre de la confrérie du Pithiviers ce qui explique toutes les médailles accrochées au plafond.

Après cet intermède, direction le château pour la visite guidée. Mais d’abord l’église St Gault située juste en face. Cette église nécessiterait une grande restauration en raison des nombreux des infiltrations d’eau. Petit tour dans le village si bien entretenu, avec un charme fou où même les compteurs sont cachés derrière des volets en bois. A cette saison, pas beaucoup de fleurs mais énormément de rosiers, fleur signature du village. Direction maintenant le château, tout d’abord par les extérieurs : cette belle forteresse médiévale a su conquérir le cœur de certains habitants, qui, réunis en association, ont pu la réhabiliter et l’ouvrir ainsi au public. Construite au XIIIème siècle, sous Philippe-Auguste, elle a servi de garnison (en petit nombre), lieu de résidence du roi. Nous avons pu monter sur l’une des tours où le panorama se déroule à 360°, mais ça se mérite, les marches un peu usées pas bien droites peuvent être traîtres. Dans les 2 cours intérieures, des plantes et légumes d’époque. Nous avons eu un guide passionné et passionnant.

Retour à Sully, ravis de cette belle journée.

Randonnée en forêt d'Orléans du dimanche 22 janvier 2023

C’est vraiment par un temps hivernal que 17 courageux randonneurs emmitouflés se sont retrouvés au carrefour des 6 poteaux pour un départ à 8h45. Nous avons d’abord emprunté la route du Chat Sauvage qui nous a conduit jusqu’à l’étang d’Orléans puis l’étang des Bois où nous avons fait une petite pause gourmande. C’est là que les flocons de neige se sont invités pour nous accompagner tout au long de jolis petits chemins.

Après 12 km de randonnée dans le froid, à la pause méridienne, les soupes de Madeleine et Francette furent les bienvenues.

À 13h45 deuxième départ avec 5 randonneurs en moins pour une distance de 8 km. Nous sommes passés près de vestiges des fossés de l’ancienne Abbaye de La Chappe en Bois. Nous avons parcouru ces kilomètres non sans quelques difficultés. Nous n’étions pas prévenus qu’il y avait des obstacles avec des fou-rires à la clé.

Ce fut une bien belle et agréable randonnée avec des moments inoubliables grâce à Cali !